Logo du site
Chaire Mutations et Innovations Territoriales | Università di Corsica
Synthèse de la matinée
"Une synthèse qui n'en est pas une" par Catherine Gall

Catherine Gall s'est proposée de revenir sur 3 mots clés qui, pour elle, ont structuré les échanges de la matinée.

  • L'hybridation des activités et des approches.
  • L'itération : "On ne sait pas forcément ce qu'on fait quand on démarre. Il y a un mouvement naturel, organique citoyen et/ou professionnel qui se met en place quand on démarre. On tente une aventure ensemble et on s'adapte. (...) C'est la raison pour laquelle il faut effectivement poser des modèles, raisonner sur les bonnes pratiques, sur les choses à mettre dans sa boite à outil. Mais il y a aussi une part d'inconnue, d'ambigüité. Un tiers lieu, c'est aussi le pari de l'inconnu : qui va venir ? comment on va les animer ? comment créer ces liens vertueux qui vont ensuite rayonner dans le territoire ?"
  • Le maillage, c'est à dire l'existence de tiers-lieux dans la proximité : on crée des tiers là parce qu'on veut aussi "choisir de travailler là où on a choisi de vivre, éviter de partir, éviter les transports pendulaires. Personne n'a envie de ne pas voir ses enfants le matin, de rentrer tard le soir. On a tous envie de mieux gérer notre rapport au temps et à la distance."

C'est finalement un phénomène complexe qui nécessite l'apport des chercheurs. De nombreux travaux scientifiques ont déjà été entamés quand même, comme des thèses sur le rôle des tiers-lieux dans l'innovation, dans la fabrique de la ville. "Il en faut encore plus parce qu'il y a une typicité locale à prendre en compte, parce que ce qui se passe ici ne sera pas analysable et documentable de la même manière ailleurs. "

Et si ? Les objectifs des ateliers de l'après midi - Par Florent Orsoni 

L'approche proposée est de faire émerger des fictions créatives à partir d'un lieu, d'une envie, d'arriver à créer des synergies entre les participants : et si ? Cet après-midi, le but est de s'engager dans l'émergence d'idées, et surtout, de construire des possibilités d'agir ensemble, ce que Florent Orsoni appelle des interactions fortes. Il s'agit de se projeter sur la Corse, terre de tiers-lieux dans 10 ans puis de se demander : quelles actions concrètes on pourrait poser maintenant ou l'an prochain pour aller dans cette dynamique de mise en réseau des tiers-lieux ? Par la pensée concrète, il s'agit de penser demain, et de se mettre rapidement en mouvement. 

Pour aller plus loin :

Page mise à jour le 01/02/2022 par MORGANE MILLET